Brevet de pilote d'hélicoptère

PILOTER UN HELICOPTERE C'EST ICI ... CLIQUEZ SUR VOLS puis DISCOVERY


Vous rêvez d'être pilote d'hélicoptère ?

Suivez le guide …

SENSATIOMETRE©          

Adrénaline

Détente

Evasion

Challenge

 

Pour votre formation, adaptez l'équipement

décontractée

évitez
les talons

indispensables

indispensable

pas en vol

pas en vol

 

Info pratiques

  • Département : Bas-Rhin (67) France

  • Localisation : aérodrome Haguenau St Exupéry à 20 minutes de Strasbourg

  • Coordonnées GPS : 48°47’58.05 N  -  07°48’58.65 E

  • Parking gratuit sur place

  • Ouverture toute l’année sur simple rendez-vous rdv@a-hs.aero

  • Hébergement et restauration sur l’aérodrome ou à proximité

  • Consignes de sécurité

 

les vidéos    

Le saviez-vous ?

  • alsace hélicoptère services est à vos cotés pour vous renseigner

  • même s'il s'agit d'une visite médicale, il faut y aller détendu ...

  • cette visite médicale n'est pas remboursée par la sécurité sociale

  • son coût est libre (entre 40 € et 80 € hors examens spécifiques)

  • suivant l'âge du pilote, la visite médicale est à renouveler régulièrement

  • avant de débuter votre formation ... passez votre visite médicale

Brevet de pilote d'hélicoptère ...

les étapes indispensables ...

1- APTITUDE - INAPTITUDE MEDICALE

Avertissement : toutes ces informations sont données à titre indicatif. Seul un médecin aéronautique est en mesure de vous fournir la nature des examens médicaux et seul lui peut se prononcer sur une aptitude. Liste non exhaustive.


INAPTITUDES PHYSIQUES GENERALES ET MENTALES

La visite médicale de classe 2 peut-être effectuée chez un médecin agréé par la Fédération Nationale Aéronautique.

L'examen du candidat vise à rechercher tout facteur de risque cardio-vasculaire et toute anomalie organique ou fonctionnelle susceptibles de nuire à la sécurité.

Le candidat ne doit présenter ni antécédents médicaux ni manifestations cliniques d'une des affections mentales. En cas de réparation chirurgicale d'une perte de substance osseuse, la décision d'aptitude est prise en tenant compte des données des examens neuroradiologiques et neurophysiologiques.

Anomalies électroencéphalographiques. Anomalies associées à des antécédents de manifestations cliniques neuropsychiatriques. Anomalies majeures isolées, significatives d'une souffrance cérébrale ou d'une épilepsie potentielle. Affections musculaires et ostéo-articulaires. Affections ostéo-articulaire et musculotendineuse en évolution.

Anomalies électrocardiographiques mineures de l'excitabilité, de la conduction et de la repolarisation, certaines anomalies échocardiographiques valvulaires ou musculaires peuvent être compatibles avec le vol.

Affections respiratoires.

Affections gynécologiques - Grossesse. Troubles menstruels ou gynécologiques graves, réfractaires à tout traitement et pouvant nuire à la conduite d'un aéronef.

Troubles du métabolisme, de la nutrition et des glandes endocrines.

Affections hématologiques.

Le candidat ne doit présenter ni antécédents médicaux ni signes cliniques
d'affections du système nerveux, de troubles de la conscience sans explication étiologique acceptable, de syndrome d'épilepsie cliniquement ou électrophysiologiquement constatée.

Lors des examens révisionnels, certaines séquelles fonctionnelles d'affections ostéo-articulaires ou musculo-tendineuses et certaines amputations mineures ou anomalies orthopédiques peuvent ne pas entraîner l'inaptitude.

Les cas de diabète sucré caractérisé, constaté lors d'un examen révisionnel et que le navigant peut incontestablement contrôler sans l'administration d'une substance antidiabétique, peuvent ne pas entraîner l'inaptitude

APTITUDE OPHTALMOLOGIQUE

Le candidat doit présenter :

Une absence d'affections, de séquelles, de traumatismes ou d'interventions chirurgicales intéressant le globe oculaire et ses annexes susceptibles de compromette la sécurité.

Une acuité visuelle qui doit être d'au moins 7/10 pour chacun des deux yeux, avec l'aide de verres correcteurs si nécessaire en cas d'amétropie. Le port de lentilles cornéennes est admis si leur adaptation et leur tolérance sont satisfaisantes.

Une acuité visuelle satisfaisante en vision intermédiaire (de 60 centimètres à 1 mètre) et en vision rapprochée (de 30 centimètres à 40 centimètres), avec le secours éventuel de verres correcteurs.

Un champ visuel binoculaire normal.

Une adaptation normale aux faibles et aux fortes luminances.

Un sens chromatique permettant d'identifier les couleurs utilisées dans l'aviation.

APTITUDE OTO-RHINO-LARYNGOLOGIQUE

Le candidat doit présenter :

Une absence d'affections, de séquelles, de traumatisme ou d'interventions chirurgicales intéressant l'oreille externe, moyenne et interne et susceptibles de compromettre la sécurité.

Aucune dysperméabilité tubaire chronique ou récidivante dont l'existence peut être confirmée par une tympanométrie, aucun trouble permanent ou récidivant de l'appareil vestibulaire, aucune malformation ou déformation congénitale ou acquise de l'oreille externe susceptible d'entraîner une gêne à l'audition ou au port d'équipements spéciaux.

Une absence d'affections ou de lésions évolutives du nez, du rhino-pharynx ou des sinus de la face et une absence de troubles permanents de la ventilation nasale ou de l'olfaction.

Une absence de malformations, lésions ou affections évolutives de la cavité buccale, des voies aéro digestives et du cou.

Une perception auditive compatible avec la sécurité. Le médecin peut prononcer l'aptitude si le candidat répond pour chaque oreille aux normes suivantes : lors de l'examen d'admission : déficit au seuil n'excédant pas 30 décibels pour les fréquences 500,1000 et 2000 Hz et 50 décibels pour les fréquences 3000 et 4000 Hz. Lors des examens révisionnels : courbe d'allure normale, 100% d'intelligibilité en 50 décibels, déficit au seuil à 50%, n'excédant pas 40 décibels.

suite "FORMATION THEORIQUE"

suite "FORMATION PRATIQUE"

retour menu "FORMATIONS"